Prima paginaPatrimoniuColectiiProiecteCalendar culturalEditariParteneriate, colaborariArhiva evenimente

 




   
MIHAI EMINESCU • Chronologie / Vie, śuvre, contexte culturel

 

Gheorghe Eminovici  Raluca Eminovici

Harta siteCasa memoriala a familiei EminoviciMihai EminescuChronologieChronologyBiblioteca Nationala de PoezieInformatii utile

 

• Le 10 février 1812. La naissance du père du poète, Gheorghe Eminovici (à Călinesti, Suceava), l'aîné du maître de Călinesti, Vasile Eminovici, et de Ioana Sarghei. Issu d'une famille nombreuse et modeste, Gheorghe Eminovici quitte de bonne heure son foyer. Il est, tour à tour, écrivain de la chancellerie du baron Jean Mustata, puis administrateur du domaine Dumbrăveni du boyard Bals qui l'aide à obtenir la fonction d'écuyer tranchant. En 1841 Eminovici touche le rang de caminar (percepteur d'impôts, titre nobiliaire en usage dans les Pays Roumains à l'époque féodale). La stabilité matérielle désirée par Eminovici aurait pu être finalement obtenue par l'achat, en 1847, du domaine situé à Ipotesti où sa famille emménagera définitivement à peine en 1857, une fois terminée la construction de la nouvelle maison. Mais une grande partie des revenus de la terre sera utilisée par celui-ci pour assurer aux fils les études de collège et universitaires, des études coûteuses même pour une famille plus aisée, ainsi qu'en 1878 Eminovici est contraint à vendre le domaine pour payer ses dettes; il reste comme administrateur du propriétaire nouveau jusqu'à l'année 1884, l'année de sa mort. • 1814. Naissance de l'acteur et chanteur roumain, Matei Millo (m.1896). • 1816. La naissance, à Joldesti, de la mère du poète Raluca Iurascu, la troisième fille du stolnic (dignitaire; titre nobiliaire en usage dans les Pays Roumains à l'époque féodale) Iurascu et de Paraschiva Iurascu, née Dontu. En 1840 elle se marie avec Gheorghe Eminovici en apportant une dot assez considérable qui semblait être de bon augure à la jeune famille. Elle met au monde onze enfants, mais elle en perd six même de son vivant; en 1876 à Ipotesti, elle cesse de vivre. • 1818. À Căciulata (Brasov), naît Aron Pumnul, le futur professeur et mentor d'Eminescu pendant les années de Collège de Czernowitz. • 1821. À Bacău naît Vasile Alecsandri. Il est l'écrivain représentatif pour la génération de l'année 1848 en soutenant fortement ses idéaux aussi par son implication directe que par sa création littéraire (poésie, prose, théâtre). • 1829. La parution des premiers périodiques roumains: à Bucarest Curierul Românesc (Le Courrier Roumain) avec le supplément Curierul de ambe sexe (Courrier des deux sexes) édité de Ion Heliade-Rădulescu; à Iassy, Albina Românească (L'abeille roumaine) avec le supplément Alăuta Românească (Le Luth Roumain) édité par Gheorghe Asachi. Leur caractère est politique, social et littéraire, ayant un rôle fondamental dans l'affirmation et le soutient du développement national et culturel des deux provinces roumaines. • 1830. La naissance du folkloriste Petre Ispirescu (m. 1887). • Parution de la première version en roumain des Méditations de Lamartine, avec une traduction de Ion Heliade-Rădulescu. • Iancu Văcărescu, Poezii alese (Poésies choisiès). [suite]

MIHAI EMINESCU • Viaţa, context/ Cronologie 
Cronologie Mihai Eminescu, viata, opera context cultural
- Lucrare editată  de Memorialul Ipoteşti în 2002 (Colecţia Ipoteşti).  În  2003 apar traducerile în limbile franceză şi engleză. Varianta în limba română este reeditată în 2007. Redactor Mihaela Anitului. Traducerea în limba engleză este realizată de Cristina Irimescu, iar cea în limba franceză de Anca Hromadnik.


Home | PATRIMONIU | COLECŢII | PROIECTE | CALENDAR CULTURAL | EDITĂRI | PARTENERIATE |ARHIVĂ | HARTĂ SITE | INFORMAŢII UTILE
Memorialul Ipoteşti - Centrul Naţional de Studii Mihai Eminescu
ROMÂNIA - Botoşani, com. Mihai Eminescu, sat Ipoteşti, 717253 | Tel.: +04 0371020346;  Fax: +04 0372005926
e-mail: m.ipotesti@gmail.com | www.eminescuipotesti.ro
2011-2016 © Memorialul Ipoteşti | Design by Liliana Grecu